•  

    article venant de facebook tranduit par google traduction donc si vous ne comprenez pas tous c'est narmol !

    Le 11 novembre , nous célébrons l'art du pliage de papier humble . Aller plier une grue ou quelque chose ! Surtout depuis que les grues sont désormais un symbole de bon augure pour la recherche de la paix . Personne ne sait vraiment quand l'origami a commencé , mais le premier document aurait pu être introduite au Japon au 6ème siècle parles moines bouddhistes . La première mention réelle de l' art vient de référence dans un poème 1,680 . Alors que les arts du pliage de papier traditionnels autorisés pour les pièces de forme irrégulière de papier et certains coupe, l'influence des techniques allemandes signifie que l'origami préfère désormais carrés pliés sans coupe.

     

     


    votre commentaire
  • artworkbygabrielle

    bienvenue dans cette article découverte 

    c'est le premier depuis longtemps /*et pas le dernier*/

    donc comme vous le voyer là je vais vous parler d'une nouvelle artiste que j'ai découvert sur instagram notamment

    cette artiste peint dessine , fais du dessin graphique également

    elle à vraiment un style particulier et arrive très bien à retranscrire les émotions

    de ses personnages qui sont principalement des femmes  mais elle fait également de nombreux portrait en tout genre

    elle à un compte 

    instagram 

    facebook 

    tumblr 

    devientart 

    je vous laisse des liens pour aller voir ses œuvres c'est vraiment une artiste à suivre 

    voilà une série de ses dessins

    Character Illustration by gabbyd70 Reblog this post for a chance to get a FREE access code to my new mini class, Painting in Photoshop: Character Illustration! :D 

    Wisdom by gabbyd70 

    Amelia, Commissioned Portrait by gabbyd70

    Wind by gabbyd70

    artworkbygabrielle

     pour ceux qui serait intéressé elle fait de nombreuse commission 

    merci d'avoir lu l'article si ça vous a plu merci de mettre un commentaire ou m^me juste pour me proposer un autre artiste ! 

    gros bisou baveux /*mais pas trop*/

     

     


    votre commentaire
  • Emilia Clarke comme Daenerys Targaryen Fine Art Portrait dessin au crayon signé imprimer

    Amy Lee crayon dessin beaux-arts de minimalisme Portrait impression main signé

    Taylor Swift crayon dessin Portrait tirage d'Art signé par l'artiste

    Elizabeth Taylor Portrait minimalisme crayon dessin beaux-arts signé imprimer

    Emilia Clarke crayon dessin beaux-arts Portrait impression main signé

    Audrey Hepburn Fine Art impression crayon dessin Portrait main signée par l'artiste

    Audrey Hepburn Fine Art impression crayon dessin Portrait main signée par l'artiste

     


    votre commentaire
  • Lois van BAARLE

     


    Je suis Lois van Baarle et je suis un artiste / animateur digital indépendant qui travaille et vit à Utrecht, Netherlands. Website: www.loish.net Blog: blog.loish.net Facebook: facebook.com/loish.fansTwitter:  https://twitter.com/loishh








     


    Trichrome bleu de Lois van Baarle sur Vimeo .
    Quand avez-vous décidez premier à devenir illustrateur? Y at-il un moment crucial?

    Il y avait, en fait. Je avais dessine toute ma vie, mais toujours eu l'idée que je peut pas se occuper que d'une carrière parce que je ne serais jamais capable de me soutenir (ce vieux mythe de mourir de faim artistes). Je ai effectivement eu une préférence pour l'anthropologie sociale ou au lycée quelque chose lié histoire. Cependant, les plus intensives mes cours de niveau secondaire sont devenus, plus mon envie est devenue de tirer - ce était une envie presque instinctive que je avais une suppression du mal. Je ai réalisé que si je ne ai pas choisi quelque chose lié à la création artistique, je serais mal avec cette envie pour le reste de ma vie, d'avoir à partager mon temps entre mon hobby et le travail académique. Je ai donc fait quelques recherches sur les domaines de l'art commercial serait le mieux pour moi et a été informé par mon professeur d'art à étudier l'animation, ce que je fis.





    Qui admirez-vous jusqu'à? Qui sont vos héros dans l'industrie?

    Je lève les yeux aux artistes qui font un mélange de travaux commerciaux et personnels, et sont toujours développer leur propre style et langage visuel. Ce sont des artistes qui montrent que vous pouvez développer et grandir en tant qu'artiste ainsi que d'appliquer vos compétences professionnellement pour une variété de projets. Ces artistes me rappellent que mon «emploi de rêve» - faire des projets intéressants mais aussi la création artistique pour la croissance personnelle et la jouissance - est possible. Un artiste qui se adapte magnifiquement cet exemple est Claire Wendling , ainsi que Jana Schirmer et aussi des artistes que je ai eu le plaisir de rencontrer personnellement, comme le caricaturiste Wouter Tulp .





    D'où vient votre formation vient-il? Autodidacte? Collège / École d'art?

    Autant que faire de l'art numérique va, je suis autodidacte. Mes parents avaient une très vieille version de Photoshop et je ai appris à commencer à dessiner numériquement avec une souris quand je étais 14. Au moment où je suis allé au collège d'art, mon «style» a été déjà très développé. En ce qui concerne l'animation va, je ai appris tout ce que je sais au collège.






    Comment gardez-vous "frais"?

    Je ne emploie pas de techniques pour ce à un niveau conscient. Cependant, je pense que ce est important pour les artistes de continuer à développer leur propre goût et points de vue sur le plan personnel - apprendre de nouvelles choses, de prendre de nouvelles idées, et observer des changements dans le monde. Pour moi, rester en contact avec ce qui a aidé à me trouver de nouvelles idées et approches pour mes dessins.



    processus d'auto-portrait de Lois van Baarle sur Vimeo .





    Quoi travaillez-vous actuellement?

    Je travaille actuellement avec des Lego sur un projet vraiment intéressant que je ne peux rien dire à propos; à côté de ce que je développe des concepts pour deux courts métrages d'animation et d'essayer de rester productif avec mes illustrations et croquis.






    Lequel de vos projets êtes-vous le plus fier? Et pourquoi?

    Celui-ci est difficile de répondre parce que les projets que je suis le plus fier, je ne peux rien révéler au sujet. Ce sont deux projets qui ne ont pas encore été libérés et jusqu'à ce moment, sont très confidentielles. On est pour Guerrilla Games et l'autre est le projet de Lego. Nous allons devoir rattraper dans quelques années pour parler de ça! Sur un plan personnel, ce que je suis le plus fier continue à être en mesure de créer des illustrations et les partager avec mes disciples. Il est difficile d'équilibrer les projets indépendants avec un travail personnel, et d'avoir l'auto-discipline et l'engagement à être votre propre patron. Je suis très fier que cela a fonctionné jusqu'à présent.





    Y at-il des zones, des techniques, des médiums, des projets dans votre domaine que vous avez encore de l'essayer?

    Il ya beaucoup. Je ai séjourné dans ma zone de confort pour la plupart de ma carrière et il ya beaucoup d'essayer encore. Travailler en particulier avec les médias non-numérique, quelque chose qui a été sur ma liste de choses à faire pendant une longue période.






    Tous les conseils de l'illustrateur novice?

    Partagez votre travail avec le monde et utiliser l'Internet pour construire une base de partisans et de générer une exposition. Pour moi, il a été l'outil ultime en étant capable de transformer mon hobby dans ma carrière.






    Ce qui rend une illustration réussie?

    Quand il a la vie et la puissance visuelle, et lorsque l'intention de l'artiste atteint le spectateur d'une manière percutante.






    Que faites-vous pour vous garder motivé et éviter le burn-out?

    Pour moi, être motivé et être brûlé sont deux extrémités d'un spectre. Je suis très chanceux et peux trouver beaucoup de motivation de la rétroaction de ma ligne suivante. Il ya beaucoup de gens qui aiment mon travail et me demandent littéralement de continuer à faire les choses; sachant qu'il ya des gens là-bas qui veulent voir plus de ce que je peux faire qui me motive. Je évite le burn-out en refusant d'être trop dur sur moi-même. Je prends toujours le week-end au large et je refuse d'agir sur les modes de pensée autodestructeurs comme "je ne fais pas assez, je devrais être mieux maintenant, je ne suis pas aussi bon que d'autres artistes." La contrainte que ces pensées peuvent causer est toxique. Je ai aussi lutté avec une blessure au bras deux fois dans ma carrière de freelance et je ai appris à la dure que évitant le stress et la prise facile est essentiel dans le long terme.






    Terminez cette phrase. "Si je ne étais pas un illustrateur, je aurais été un ..."

    anthropologue social :)






    Et enfin, ce est la meilleure chose à la télévision en ce moment?

    Je ne peux pas dire que tout ce qui est à la télévision en ce moment vraiment me émeut la façon dont certains spectacles plus âgés font. Je ne peux tout simplement pas profiter des émissions de télévision de la même manière depuis regarder tous les cinq saisons de The Wire. Il ne peut pas faire mieux que The Wire :(




    1 commentaire
  •  

    les darwins awards est un prix que l'on donne aux morts les plus conne voici quelque s'une d'entre elles 

    *

    25 Septembre 1994

    Cette année-là, un étudiant se déguisa en Dracula pour Halloween. Sa touche finale : une planche de pin sous son t-shirt, au niveau du torse, pour qu'il puisse planter un couteau dans la planche de façon trés réaliste et prétendre qu'il était transpercé par un pieu mortel.Il oublia de prendre en compte la résistance de la fine planche quand il a planté le couteau avec un marteau. Propulsée par ce dernier, la pointe bien affûtée du couteau a coupé la planche en deux et est entrée dans son coeur. Il entra dans la fête en chancelant, et dit "Je l'ai vraiment fait !" avant de s'effondrer devant ses amis horrifiés.

    *

    21 Mars 1995, USA, Bowling Green

    Robert Ricketts, 19 ans, fut blessé à la tête en essayant de voir s'il pouvait s'approcher d'un train en marche sans être touché.

    *

    03 Mars 1995, USA

    Robert Puelo, 32 ans, vola un hot-dog sur un marche de St. Louis. Le SAMU ne put le ranimer apres avoir retiré de sa gorge la saucisse de 15cm qui l'étouffa.

    *

    11 Mai 1997, USA, Los Angeles

    Le lauréat pour 1997 s'appelle Larry Waters, un des rares à avoir survécu à son exploit. Tout petit, il rêvait déjà de voler ; c'est pourquoi, une fois ses études terminées, il intégra l'armée de l'air, avec l'espoir de devenir pilote. Malheureusement, une vue déficiente l'en empêcha et il dut se contenter de regarder passer les avions depuis la cour derrière sa maison. Un jour, il eut une idée de génie qui allait lui permettre de voler. Il se rendit au magasin le plus proche qui vendait du matériel provenant des surplus de l'armée et y acheta 45 ballons météorologiques, d'un diamètre dépassant un mètre, ainsi que quelques bouteilles d'hélium. De retour chez lui, il fixa les ballons au transat de son jardin, qu'il attacha au pare-chocs de son 4x4 avant de gonfler les ballons. Il se munit de quelques provisions, ainsi que de son pistolet à air comprimé, destiné à faire éclater un certain nombre de ballons pour lui permettre de redescendre sur terre le moment venu. Ensuite il s'installa dans son transat et s'attacha solidement, en pensant planer pendant quelques heures à une dizaine de mètres au-dessus de sa maison. Les choses ne se passèrent pas comme il supposait. En coupant la corde qui l'attachait à sa voiture, au lieu de s'envoler en douceur comme prévu, il partit comme un boulet d'un canon jusqu'à 4000 mètres d'altitude. A cette hauteur-là, il n'osait plus faire éclater ne serait-ce qu'un ballon, de peur de se déséquilibrer et dut se résigner à planer pendant plus de 14 heures, mort de peur et de froid. Ensuite les vrais ennuis commencèrent. Il atteignit les couloirs d'atterrissage de l'aéroport international de Los Angeles. Le premier à le repérer se trouva être le pilote d'un avion de United Airlines, qui signala à la tour de contrôle la présence d'un homme armé dans un transat. Le radar confirma qu'un objet planait effectivement à 4000 mètres au-dessus de l'aéroport. Le plan rouge était déclenché et un hélicoptère décolla à la tombée de la nuit. Malheureusement un vent de terre se leva et emporta Larry vers la mer, suivi de près par l'hélicoptère, qui ne réussit à le rattraper qu'au bout de plusieurs kilomètres. Une fois que l'équipage eut compris que Larry ne représentait aucun danger, ils essayèrent de se rapprocher mais échouèrent à cause des turbulences provoquées par les pales. Ils le remorquèrent donc jusqu'au rivage où Larry fut arrêté par la police de Los Angeles pour avoir violé l'espace aérien. Pendant qu'on l'emmenait, les menottes aux poignets, un journaliste qui avait assisté au sauvetage, lui demanda pourquoi il avait fait cela. Sans s'émouvoir outre mesure, Larry lui répondit : "On ne peut pas rester comme ça les mains dans les poches toute la journée... "

    *

    26 Mars 1998, Allemagne

    Le Darwin Award 1998 a été décerné, une fois n'est pas coutume, a un allemand. Feu Werner R. était gardien de zoo. L'éléphant du parc, qui faisait l'admiration des foules, était depuis un certain temps fort malade, comme ça arrive à tout un chacun, de constipation. Le brave Werner lui a donc administré une bonne vingtaine de laxatifs spécialement conçus pour déboucher les intestins des éléphants. Il n'aurait pas dû stationner sous l'anus de la bête : sans crier gare, une véritable nuée ardente de gaz nauséabonds et empoisonnés allaient l'étourdir et le clouer par terre. Puis, les intestins du pachyderme libérèrent 120 kilos de matière fécale qui attendaient la depuis une semaine, et se déversèrent sur le brave gardien qui trépassa dans d'atroces souffrance

    *

    15 Avril 1999, USA, Elyria

    En essayant de nettoyer les toiles d'araignées dans sa cave, Martin Eskins refusa d'utiliser le balai et préféra allumer une torche pour brûler les toiles, causant un incendie qui a ravagé les premier et deuxième étage de sa maison.

    *

    20 Mars 2000, Allemagne , Niedersachsen

    Quand l'homme masqué déboula dans la banque Volksbank en demandant de l'argent, le caissier lui obéit. Comme un enfant qui demande des bonbons, le voleur tendit son sac grand ouvert en le tenant avec les deux mains et attendit l'argent. N'importe quel abruti sait qu'il est impossible de tenir un lourd sac plein de billets et un pistolet en même temps, c'est pourquoi il posa l'arme pendant un moment. Le caissier sauta sur l'occasion et prit l'arme, retournant la situation. Le voleur, confus, leva le bras et, oubliant qu'il y manquait le pistolet, menaça le caissier avec son index ! Quant il réalisa vraiment sa situation, il s'enfuit de la banque sur un vieux vélo peint en rose. La police est toujours à sa recherche, mais il faut qu'elle fasse attention. Il est armé... de son doigt.

     

     

    *

    01 Février 2000

    Ce récit a été déterré pendant un séminaire sur la sécurité dans une centrale électrique du sud des états-Unis. C'était une centrale à charbon, et un employé nommé Jack avait la responsabilité de superviser le transporteur de charbon. Ce transporteur, une sorte de tapis roulant, amène le charbon de la trémie jusqu'au brûleur. Jack était posté près du flot de charbon tombant de la trémie, et devait s'assurer que rien ne bloquait le flux de charbon, et que rien d'inapproprié n'était brûlé. Un jour, les collègues de Jack revinrent de leur pause pour trouver Jack manquant à son poste. Tout ce qui restait de lui était son panier-repas, et, curieusement, ses bottes de travail. Personne ne put expliquer cette absence prolongée. Après plusieurs jours, la compagnie commença à enquêter. La vérité finit par voir le jour, bien qu'il fut difficile de faire cracher le morceau à ses collègues. Le médecin de Jack l'avait récemment averti que son taux de cholestérol et sa tension artérielle étaient élevés au point d'en être dangereux. Il avait suggéré qu'il fasse régulièrement un peu d'exercice, sans forcer. Jack avait peu de temps libre, mais il a pensé qu'il pourrait faire de l'exercice pendant sa pause déjeuner. Il mangerait son repas, puis enfilerait ses baskets et sauterait sur le tapis roulant pour courir jusqu'à ce que finisse la pause. Comme il était embarrassé par son poids, il s'assurait qu'il n'y avait personne aux alentours quand il s'exerçait. Le corps de Jack ne fut jamais retrouvé. Heureusement qu'il s'était confié à quelques collègues de la centrale, ou nous n'aurions jamais compris sa fin tragique. Jack a du tomber et être converti en électricité pour des centaines de foyers, amorçant une révolution dans le domaine de l'énergie : le remplacement des carburants fossiles par les candidats au Prix Darwin.

     

    *

    13 Juin 2001

    Les luttes tribales sont communes dans le nord du Ghana, et les gens recourent souvent à la sorcellerie avec l'espoir de devenir invulnérables aux armes. Par exemple, Aleobiga, 23 ans, et quinze de ses camarades, ont acheté un breuvage magique pour devenir invincibles aux balles. Après le barbouillage de la lotion magique sur leurs corps pendant deux semaines, Aleobiga s'est proposé comme volontaire pour vérifier le bon fonctionnement du charme. Il s'est tenu droit tandis que ses amis soulevaient leurs armes, visaient, puis tiraient sur lui ... Vous pensez qu'il aurait d'abord essayé le charme sur une partie non essentielle de son corps. Hé bien non ! Aleobiga erre maintenant dans la grande savane du ciel, et le sorcier qui a fourni la magie défectueuse est très déçu de l'échec de son produit.

    *

    23 Septembre 2002, Brésil

    Ce jour la, un fermier de São Paulo décida d'enlever une ruche d'abeilles de son oranger. Il ne savait pas exactement quelle était la marche à suivre mais il savait qu'il fallait brûler la ruche et que les abeilles le piqueraient. Il protégea donc sa tête avec un sac plastique fermé hermétiquement autour de son cou, prit une torche et partit combattre les abeilles. Plusieurs heures plus tard, sa femme vint le chercher et le trouva mort au pied de l'oranger. Il ne fut pas tué par les abeilles mais par son sac plastique qui le protégea avec une extrême efficacité de la fumée, des piqûres... et de l'oxygène ! Il avait en effet oublié de percer des trous pour pouvoir respirer dans son sac.

    *

    26 Juillet 2003, Mexique

    Un homme de 60 ans, toujours assoiffé après avoir bu ce que la majorité des gens qualifieraient de « trop d'alcool » tituba jusqu'à une ruche proche, espérant ajouter un peu de miel dans sa bière. Il pensait sûrement que les abeilles partageraient gentiment mais il n'en fut rien. Elle obéirent plutôt à un instinct Darwinien élevé en elles depuis des millénaires : elles sacrifièrent leurs dards et leurs vies par centaines pour protéger la ruche. L'homme répondit raisonnablement à cette attaque... en faisant un choc anaphylactique (sorte de réaction allergique) qui lui fut fatal. Le porte-parole de l'hôpital où notre assoiffé fut envoyé préféra attribuer la cause de la mort aux « actions stupides d'un homme ivre » plutôt qu'à l'acte héroïque de ces courageux hyménoptères qui protégeaient leur patrie d'un vil envahisseur.

     

    *

    29 Janvier 2003, Brésil

    Dans la vie, Manuel était responsable du nettoyage des réservoirs des camions-citernes transportant de l'essence. Ce jour là il commença à remplir un réservoir avec de l'eau, la procédure normale pour forcer l'évacuation des vapeurs inflammables, avant de partir faire autre chose en attendant que le remplissage soit fini. Une heure plus tard, il revint pour vérifier le niveau d'eau mais il eut du mal à savoir si il y en avait assez, l'intérieur du réservoir étant très sombre. Mais Manuel était plein de ressources, il alluma donc son briquet pour éclairer le réservoir et voir où le remplissage en était, oubliant totalement la raison pour laquelle il le remplissait d'eau... L'explosion qui suivit la lui rappela en l'envoyant voler 100 mètres plus loin, gravement brûlé et le crane fracassé contre le sol du parking.

    07 Mars 2005, Vietnam

    Nguyen, 21 ans, était en train de boire avec des amis à Hanoi, lorsqu’il sortit un vieux détonateur qu’il avait trouvé. Il faisait près de six centimètres de long, pour huit centimètres de diamètre, et deux fils pendaient. Du fait de sa vétusté et de la rouille, Nguyen expliqua qu’il ne pouvait pas exploser. Ses amis n’étaient pas du même avis. Afin de prouver qu’il avait raison, Nguyen plaça le détonateur dans sa bouche et demanda à un de ses amis de brancher les fils sur une prise de 220 volts. Il s’avéra que Nguyen s’était trompé ! La victime eut très peu de temps pour réfléchir à son erreur. D’après la police, l’explosion lui souffla les joues et lui fracassa toutes les dents. Il mourut sur le chemin de l’hôpital.

    *

    05 Octobre 2012, USA, Floride

    La police dit que Edward, 32 ans, est décédé après avoir remporté un concours de mangeurs de cafards dans un magasin de reptile. Selon certaines informations, il aurait mangé une assiette pleine de gros vers, une poignée de vers de farine et un demi-seau de cafards. D’après les entomologistes, manger une assiette d’insectes n’est pas normalement mortelle. La cause du décès en est pourtant surprenante. Mr Edward, lauréat au Darwin, vivant dans un hôtel insalubre, avait développé une allergie aux cafards. Les participants allergiques aux crustacés avaient été rejetés de la compétition, pas ceux allergiques aux insectes. Notre candidat mérite donc une mention pour sa sortie mémorable d’avoir allié allergie ET ingurgitation de cafards. Une question persiste... Crus ou cuits, les insectes ?*

    19 Avril 2013

    Audrey-Anne Dumont, 20 ans, s'apprêtait à monter à bord du train qui venait de s'arrêter, mais trop absorbée par ce qui se passait sur l'écran de son téléphone,au lieu de se diriger vers l'une des portes, elle s'est précipitée dans l'espace vide entre deux wagons. Le train s'est mis en marche, traînant la jeune femme sur les rails.

    *

    13 Juin 2014, France, Béganne

    Après les neknominations (se filmer en buvant de l’alcool), les défis sur Facebook prennent de l’ampleur avec une nouvelle déclinaison intitulée "à l’eau ou au resto". Le défi consiste à se jeter à l'eau dans les 48 heures. Si le gage n'est pas accompli, le perdant doit offrir un dîner au restaurant. Notre jeune homme a décidé de relever le défis d'une façon original. Il s'est jeté à l'eau avec un vélo attaché à la cheville car il ne souhaitait pas le perdre... Il a coulé ! Mais en réfléchissant 2 minutes : sauter avec un parpaing attaché au pied n'aurait-il pas eu le même effet ?

    *

    17 Février 2014, Angleterre, Nottingham

    A chaque âge, à chaque période, à chaque génération ses jeux cons. Celle de 2014 en a trouvé un qui est franchement, mais alors franchement très con : le Neknomination, ce jeu qui consiste à se filmer en train de boire le plus possible, le plus rapidement possible, se filmer et poster ça sur Facebook. Badley Eames est le 5ème « gagnant » de ce jeu puisqu’il est le 5ème à mourir de ce challenge idiot. Le jeune britannique de 20 ans a voulu tester ce que ça faisait de boire 1 litre de gin quasiment cul-sec.

     

    top 15

     

    Tué par une vitre pas très solide

    Un notaire de 39 ans, Garry Hoy, est tombé du 24e étage de l’immeuble Bank Tower à Toronto en démontrant la solidité des vitres à des étudiants. Son coup d’épaule sortit la vitre de son cadre et il s'écrasa 24 étages plus bas.

     



     

     

    Tué par un bâton de dynamite

    Paul Stiller et sa femme sont morts à Andover Township, par un bâton de dynamite qui a explosé dans leur voiture : s’ennuyant à bord de leur voiture à deux heures du matin, ils ont voulu allumer un bâton de dynamite et le jeter par la fenêtre pour voir ce que ça faisait, mais apparemment n’ont pas remarqué que les vitres étaient fermées quand ils ont lancé le bâton.

     



     

     

    Tué par sa maladresse

    A Detroit, un homme de 41 ans est mort noyé dans 50cm d’eau après avoir passé la tête dans une bouche d’égout et s’être bloqué… en cherchant ses clés de voiture.

     



     

     

    Tué par le sport

    Un agent de change de San Francisco, qui d’après sa femme faisait le vide total dans sa tête quand il courait, s’est tué pendant son jogging en tombant dans un ravin de 60 mètres.

     



     

     

    Mort à cause d’un timbre manquant

    Un homme a ouvert une lettre piégée qu’il avait envoyée et qui lui avait été retournée par la poste parce qu’il manquait le timbre

     



     

     

    Mort à cause d’un chien dressé

    Un homme en Alaska a lancé un bâton de dynamite sur un lac gelé, pour on ne sait quelles raisons. Sauf que, accompagné de son chien de chasse très bien dressé, celui-ci lui a rapporté. Aïe.

     



     

     

    Mort à cause d’une canne à pêche originale

    In braconnier qui pêchait en électrocutant les poissons à l’aide d’un cable en Pologne, subit le même sort que sa proie quand il tomba dans l’eau.

     



     

     

    Mort à cause d’une grosse saucisse

    Robert Puelo, 32 ans, a volé un hot-dog sur un marché de St. Louis. Le SAMU ne put le ranimer après avoir retiré de sa gorge la saucisse de 15cm qui l’a etouffé.

     



     

     

    Mort à cause d’un soutien-gorge tueur

    A Philipsburg, un jeune homme s’est étouffé mortellement en avalant le soutien-gorge pailleté d’une strip-teaseuse, qu’il lui avait retiré avec les dents.

     



     

     

    Mort à cause de ballons bien gonflés

    Un révérend brésilien a essayé de battre le record du plus long vol accroché à des ballons de baudruche, soit 19 heures. Harnaché de 1000 ballons gonflés à l’hélium il s’est élancé, s’est perdu, s’est fait emporter par le vent et fut retrouvé mort sur la côte brésilienne trois mois après le décollage.

     



     

     

    Mort à cause d’un ménage abusif

    En Ohio, en essayant de nettoyer les toiles d’araignées dans sa cave, Martin Eskins refusa d’utiliser le balai et préféra allumer une torche pour brûler les toiles, causant un incendie qui a ravagé les premier et deuxième étage de sa maison.

     



     

     

    Mort à cause d'une veste pas trés solide

    Selon le rapport de Police de Dahlonega, Georgia, le cadet de Police Nick Berena, 20 ans, est mort, poignardé par son ami le cadet de Police Jeffrey Hofman, 23 ans, qui voulait lui démontrer que la veste en Kevlar que Berena portait pouvait résister aux coups de couteaux...

     



     

     

    Un parachute fait maison

    Augusto était le genre d'homme qui a une mission à accomplir. Il monta à bord d'un avion d'Air Philippines à destination de Manille, et enfila une cagoule de ski et des lunettes de natation. Puis il sortit un pistolet et une grenade et annonça qu'il allait détourner l'avion. Il exigea que l'avion retourne à Davao City, mais les pilotes réussirent à le convaincre qu'ils n'avaient plus assez de carburant pour faire demi-tour et ils continuèrent vers Manille. Ne perdant pas son sang-froid, Augusto entreprit de dévaliser tous les passagers (il récolta 25 000 dollars !) et demanda aux pilotes de descendre à basse altitude. Pendant ce temps, Augusto, équipé d'un parachute qu'il avait fabriqué lui-même, obligea le personnel de cabine à dépressuriser l'avion et à ouvrir la porte. Il avait sans doute l'intention de sauter mais le vent était si violent qu'il ne parvenait pas à s'extraire de l'avion. Finalement, un des stewards le poussa à l'extérieur au moment où il dégoupillait sa grenade. Augusto a alors jeté la goupille de la grenade à l'intérieur de l'avion (oups !) et a poursuivi sa chute avec le reste de la grenade dans les mains... L'impact que fit Augusto en percutant le sol eut un effet très limité sur le reste du monde.

      image

     

    http://darwinawards.fr/

     

     

     

     


    11 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique